#URBANMOUNTAINJOURNEY JAPAN - PART 1

Comme envoûté par l’imbroglio des néons, des couleurs bariolées, des trains rapides et de l’énergie bouillonnante, nous entamons notre voyage vers Tokyo pour y vivre une #URBANADVENTURE unique. Soyez de l’aventure avec nous !

Notre aventure urbaine commence à l’un des feux tricolores les plus en vue de toute la capitale. Près de la célèbre statue de Hachiko, dans le quartier de Shibuya, une marée humaine se fond en une harmonie confuse au milieu des écrans publicitaires de plusieurs mètres de haut et du clignotement des néons. Pas besoin d’attendre que le feu piéton passe au vert, donnant au convoi bigarré d’humains le signal pour traverser la chaussée, pour comprendre pourquoi ce carrefour mérite son surnom de « Tokyo Time Square » : la vie y grouille à tous les coins. Et pas seulement en raison de la proximité immédiate de dizaines de grands magasins invitant le chaland au shopping spontané.

ARRIVÉE À TOKYO

À peine s’écarte-t-on de quelques pas de l’artère principale de Shibuya que l’on se retrouve aussitôt happé par l’agitation des petites rues adjacentes. On y respire, au sens propre du terme, toute la créativité locale : dans des sushi shops bien fréquentés, des robots servent des rouleaux de nori sculptés avec art. Les étudiants, pour lesquels le repas du midi à proprement parler n’est qu’accessoire, s’y donnent rendez-vous pour une brève escapade de shopping. Derrière chaque coin de rue, la prochaine adresse en vue attend d’être explorée.

À toute heure du jour et de la nuit, Tokyo est une grande aventure urbaine unique en son genre. À la tombée de la nuit, les néons et les écrans publicitaires plongent les rues dans un océan de lumière et de couleurs et invitent à faire le grand saut dans la vie nocturne. Quelques rues plus loin, le quartier de Roppongi, plébiscité tant par les autochtones que par les touristes, promet à chacun une nuit fantastique. Le quartier aligne des tables gastronomiques aux saveurs des quatre coins du globe, coincées entre les bars et les clubs de nuit, tandis que les bars à saké branchés tapis dans les rues adjacentes n’attendent que d’être découverts.

Le chemin le plus rapide pour aller de A à B est la ligne de métro Yamanote. Elle relie les adresses branchées de Tokyo et s’impose comme le moyen de locomotion numéro un pour apaiser les petites ou grosses faims après l’aventure urbaine. Elle fait halte à Shibuya, Akihabara, Ikebukuro, Harajuku, Shinagawa et Tokyo. Même dans le métro, les néons imposent leur omniprésence pour annoncer les prochains arrêts.

LES ADRESSES EN VUE

Harajuku réunit la jeune génération tokyoïte et les traditions ancestrales comme nul autre quartier. Les rues débordent de jeunes d’ici et d’ailleurs en quête de mode et de divertissement. Une offre impressionnante de boutiques insolites ainsi qu’un grand nombre de restaurants confidentiels (des rues entières sont spécialisées dans les pâtisseries fines et les desserts) comblent tous les goûts. Au beau milieu du tumulte, le sanctuaire de Meiji-jingu érigé en 1920 offre une oasis de calme qui inspire le respect. Les majestueux jardins constituent le lieu idéal pour recharger ses batteries en vue de l’aventure suivante.

Le dimanche, les rues de Ginza attirent principalement les accros du shopping. La plupart des artères étant fermées à la circulation, le quartier huppé prend un air convivial et les piétons déambulent tranquillement d’une boutique à l’autre. Entre les hôtels de luxe et les galeries d’art exclusives se dresse le plus grand magasin du Japon, le Ginza Mitsukoshi. Design, mode, architecture et rayons culinaires d’exception s’y côtoient dans un écrin aux dimensions impressionnantes qui vous fait vite oublier le temps.

Aussitôt après être sorti du train à la station Akihabara, le cœur de tout passionné de technique se met à battre un peu plus fort. Le dédale de buildings abrite des expériences techniques ludiques toutes plus insolites les unes que les autres. Le dimanche surtout, lorsque les boutiques éphémères bigarrées ornées de figurines d’anime des vendeurs ambulants complètent la palette de l’offre existante de toutes sortes d’articles kitsch et de bizarreries, le visiteur peut compter sur des heures de découverte et d’étonnement.

Mais bien sûr, l’aventure tokyoïte ne saurait être complète sans une halte dans l’un des distributeurs automatiques typiques de la capitale. Boissons sans alcool, eaux, technologie, jeux, soupes, souvenirs… on y trouve absolument tout.

LES PRODUITS RENCONTRÉS

Doudoune Cocoon X Hommes Pull à capuche Spotlight Hommes Doudoune Cocoon X Femmes Pull à capuche Spotlight Femmes

 

Cliquez ici pour découvrir la deuxième partie